LES BIENFAITS DE LA DANSE



La danse. Un art aussi vieux que l'être humain, encore aujourd'hui pratiqué partout à travers le monde. Que ce soit pour s'exprimer, se défouler, se mettre en forme ou tout simplement s'amuser, il est certain que la danse représente un excellent exutoire.

Mais au-delà de ses capacités à nous faire oublier nos soucis pour un moment, la danse a beaucoup de bienfaits que vous ne connaissez peut-être pas - ou dont vous ne soupçonnez peut-être même pas l'existence! Voici donc plusieurs effets positifs que cette activité peut apporter à votre vie.

La danse: des bienfaits sur tous les plans!

La danse a une multitude d'effets bénéfiques autant au niveau physique qu'aux niveaux neurologique et psychologique.

En effet, en plus d'aider ceux qui la pratiquent à développer leur mobilité par l'amélioration de la force musculaire, du système cardiovasculaire, de la souplesse, de l'équilibre et de l'endurance, elle contribue aussi à améliorer les relations interpersonnelles, tout en stimulant les interactions sociales.

De plus, la danse permet l'évolution de la créativité et des fonctions cognitives comme la mémoire, la coordination et la synchronisation (entre les différentes parties du corps, mais aussi avec notre partenaire, ou les autres avec qui nous dansons, et finalement avec la musique).

En résumé, la danse agit de façon positive sur notre corps, notre cerveau et notre moral. Regardons cela de plus près.

Les bienfaits de la danse sur le corps[1]

De façon générale, comme pour plusieurs autres sports, la danse a de nombreux effets bénéfiques à court, moyen et long terme sur notre corps.

Elle nous permet tout d'abord d'améliorer notre rendement physique, et donc d’augmenter notre niveau d'énergie[2].

Aussi, le fait de danser régulièrement pourrait amener une perte de poids, au même titre que le fait de pratiquer le jogging ou le vélo sur une base régulière, révèle une étude faite par le Journal of Physiological Anthropology.

En plus de tout cela, danser aiderait à développer ses fonctions cardiaques et respiratoires. Selon une étude réalisée en Italie, les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque ou de maladies cardiovasculaires pourraient améliorer l'état de leur santé cardiaque de façon considérable grâce à la danse.

Du côté de la mobilité, la danse pourrait aider les personnes atteintes de Parkinson à « accélérer la marche et diminuer la raideur des articulations » [3] selon les résultats d'une étude menée par Gammon Earhart, spécialiste du Parkinson à l'Université de Washington.

De façon plus pointue, il existe des bienfaits spécifiques à chaque type de danse.

Par exemple, les danses en ligne aident à développer l'endurance cardiovasculaire et offrent des bienfaits au niveau musculosquelettique, tandis que les danses sociales, elles, ciblent davantage le développement de la grâce et de la fluidité.

Autre exemple : les danses comme le jazz, le classique et le contemporain développent le tonus musculaire et l'équilibre, alors que les danses comme le swing et la salsa "améliorent [plutôt] l'amplitude des muscles et des articulations"[4].

Si on en revient à la danse en général, et ce, peu importe le style que nous pratiquons, nous sommes habituellement amenés (par l'apprentissage de celle-ci) à développer notre souplesse, notre force, notre endurance et notre résistance, parfois au niveau d’un groupe musculaire en particulier, parfois au niveau de tous les muscles du corps.

Une chose est certaine, que ce soit tous les muscles qui soient sollicités, ou seulement quelques-uns, la danse reste un très bon moyen de se mettre en forme tout en s’amusant!

Les bienfaits de la danse sur le cerveau

En plus d'agir de façon positive sur le corps, la danse a plusieurs effets bénéfiques sur le cerveau. C’est néanmoins ce que révèlent plusieurs études qui ont été menées sur ce sujet au cours des dernières années.

En effet, selon une étude réalisée par le Collège de Médecine Albert Einstein de New York, la danse serait la seule activité qui permettrait de diminuer considérablement (de plus de 76%) le risque d'apparition de démence sénile. L’explication se trouve dans le fait que les exercices liées à la danse permettent de conserver une bonne mémoire – surtout lorsqu’il s’agit d’apprendre des routines et chorégraphies – et peuvent donc, par le fait même, diminuer la perte du volume de l’hippocampe (partie du cerveau contrôlant la mémoire, dont le rétrécissement, qui se fait de façon naturelle en vieillissant, conduit parfois à des problèmes de mémoire et de démence).[5]

Aussi, étant donné que la danse favorise la prise de décisions rapides lorsqu'elle est pratiquée de façon improvisée, elle stimule l'acuité mentale en favorisant le développement de nouvelles connexions neuronales. Elle nous rendrait donc plus intelligents!

Dans un autre ordre d’idée, on dit que la danse est aussi un bon moyen de lutter contre les vertiges. Selon une étude publiée dans le magazine Cerebral Cortex, les danseurs, après plusieurs années d’entrainement, développeraient un meilleur équilibre de l’oreille interne et seraient donc capable de résister aux sensations de vertiges grâce à une modulation de leur cerveau.

Finalement, selon une étude menée par l’International Journal of Neuroscience, la pratique de la danse (comme toute autre thérapie par les gestes et mouvements) permettrait de maintenir un équilibre du niveau de sérotonine et de dopamine présentes dans le corps. Ces neurotransmetteurs aident – comme leur nom l'indique – à la transmission des informations entre les différentes neurones et agissent directement dans la régulation du sommeil, de l'appétit et de l'humeur, entre autres. La danse rendrait donc plus heureux!

Donc en plus d’être bénéfique au niveau cognitif, pratiquer la danse deux à trois fois par semaine – à raison d’environ une heure par fois – a aussi des vertus sur plan neurologique. Mais ce n’est pas tout…!

Les bienfaits de la danse sur le plan social

En plus de permettre à notre corps et à notre cerveau d’être en meilleure santé, la danse a aussi des effets positifs sur les plans moral et social.

Tout d’abord, que ce soit par le fait d’apprendre de nouveaux mouvements, de développer sa créativité ou encore de faire la connaissance de nouvelles personnes, la danse aide beaucoup de gens à développer une bonne confiance en soi, ce qui se reflète dans toutes les sphères de leur vie.

De plus, étant donné que la danse est, la plupart du temps, une activité pratiquée en groupe ou avec un(e) partenaire, elle permet de briser l’isolement chez certaines personnes.

Finalement, la danse réduirait l'anxiété, comme l'a révélé une étude menée par l'Université de Londres. En effet, on a inscrit des gens - souffrant d'anxiété - dans divers cours comme le fitness, la musique, les maths et la danse, et en comparant les résultats on en est venus à la conclusion que, parmi ces activités, c’est la danse qui est la plus efficace pour réduire l'anxiété.

Donc rien de mieux que danser pour maintenir une bonne santé… et un bon moral!

Pour conclure, en plus des nombreux bienfaits sur les plans physique, cognitif, neurologique, moral et social la danse est aussi l’un des meilleurs moyens de développer sa coordination et d'acquérir un bon équilibre et une bonne stabilité. Il s’agit donc d’un sport complet et d’autant plus agréable. Il suffit simplement de trouver le type de danse qui vous convient - il existe autant de styles de danse que de types de personnalité - et le tour est joué! Alors, qu'est-ce que vous attendez pour vous y mettre?

[1] Il est certain que les éléments mentionnés dans ce texte – plus précisément dans cette partie – peuvent s’appliquer à plusieurs activités autres que la danse. Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un texte portant sur les bienfaits de la danse, nous nous concentrerons principalement sur ce sport.

[2] D’après une étude publiée dans The Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition.

[3] Source : http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/29/les-bienfaits-insoupconnes-de-la-danse-sur-votre-cerveau_a_22059505/

[4] Source : http://selection.readersdigest.ca/sante/vivre-sainement/les-bienfaits-la-danse-sur-la-sante/

[5] En plus de l’étude menée par le Collège de Médecine Albert Einstein de New York, au moins deux autres études viennent appuyer ces faits, soit une réalisée par le New England Journal of Medicine et une autre parue dans la revue Frontiers in Aging Neurosciences.

Sources:

AMÉLIORE TA SANTÉ. "La danse : quel est son effet sur notre santé?", Améliore ta santé: Home: Bonne habitudes, [En ligne].

2018, https://amelioretasante.com/la-danse-quel-est-son-effet-sur-notre-sante/ (Page consulté le 5 janvier 2018).


HARVARD MEDICAL SCHOOL, Department of neurobiology. "Dancing and the Brain", On the Brain: The Harvard

mahoney neuroscience institute letter, [En ligne]. 2018, http://neuro.hms.harvard.edu/harvard-mahoney-neuroscience-

institute/brain-newsletter/and-brain-series/dancing-and-brain (Page consulté le 3 janvier 2018).


HUFFPOST. "Les bienfaits insoupçonnés de la danse sur votre cerveau", Huffpost: C'est la vie, [En ligne]. 29 avril 2017,

http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/29/les-bienfaits-insoupconnes-de-la-danse-sur-votre-cerveau_a_22059505/

(Page consulté le 5 janvier 2018).


LESTÉ, André et RUST, John. "Effects of Dance on Anxiety", Perceptual and Motor Skills, [En ligne], 1er juin

1984, http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.2466/pms.1984.58.3.767 (Page consultée le 3 janvier 2018).



NIGMATULLINA, Y, J. HELLYER, P. NACHEV, P. J. SHARP, D. et M. SEEMUNGAL, B. "The Neuroanatomical Correlates of

Training-Related Perceptuo-Reflex Uncoupling in Dancers", Oxford Academic: Cerebral Cortex, [En ligne]. 1er février

2015, https://academic.oup.com/cercor/article/25/2/554/305011/The-Neuroanatomical-Correlates-of-Training-

Related (Page consultée le 3 janvier 2018).


RADIO-CANADA. "Les bienfaits thérapeutiques de la danse",Les éclaireurs, [En ligne]. 13 juin 2015, http://ici.radio-

canada.ca/emissions/les_eclaireurs/2014-2015/chronique.asp?idChronique=375627 (Page consultée le 4 janvier 2018).


SÉLECTION DU READER'S DIGEST. "Les bienfaits santé de la danse", Accueil: santé: vivre sainement, [En ligne]. 2018,

http://selection.readersdigest.ca/sante/vivre-sainement/les-bienfaits-la-danse-sur-la-sante/ (Page consulté le 4 janvier

2018).



VERGHESE, J. B. LIPTON, R. J. KATZ, M. B. HALL, C. A. DERBY, C. KUSLANSKY, G. F. AMBROSE, A. SLIWINSKI, M. et BUSCHKE,

H. "Leisure Activities and the Risk of Dementia in the Elderly", The new england journal of medicine, [En ligne]. 19 juin

2003, http://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMoa022252 (Page consultée le 3 janvier 2018).




©Myriam Faniel, 2018

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2017 par Myriam Faniel. Créé avec Wix.com